La théorie des idées de Platon

théorie de Platon

Idées suprêmes et universelle

théorie de la connaissance

philosophie platonicienne
Son Athènes
Sa pensée
La philosophie grec
La définition de la Philosophie


Selon Platon, la passion du philosophe, qui de se questionner sur la nature des choses, naît de l'étonnement que les choses sont ce qu'elles sont et de l'indignation de constater que l'être humain n'agit pas toujours comme il le devrait. L'étonnement encourage donc les Hommes à la compréhension des mécanismes naturels des choses ; la gravité, l'électricité, le thermique, ect.  Tandis que l'indignation pousse les hommes de rechercher les principes suprêmes de la Justice, et du pourquoi ils ne sont pas toujours respectés.


L'étonnement du Philosophe

Pour bien explique qu'est-ce que l'étonnement du philosophe selon Platon, il faut tout d'abord mentionner que la philosophie a été très longtemps une grande " discipline  scientifique ". C'est en effet très récent que nous distinguons aussi nettement des spécialités scientifiques comme l'astronomie, la biologie, l'anthropologie, etc. Du temps de Platon, un philosophe était un chercheur de vérité peu importe son domaine de recherche.

Cette précision faite, nous pouvons comprendre plus facilement comment une personne devient un chercheur de vérité par l'étonnement.

Un individu doit d'abord être étonné qu'une chose possède certaines caractéristiques  ou qu'elle fonctionne de manière qui lui semble étonnante. Par exemple, les premiers humains ont commencé l'observation des étoiles car ils étaient étonnés par ces lumières dans le ciel qui bougent lentement sans jamais tomber.

Toutefois, Platon explique que la connaissance vient après l'étonnement. Une fois qu'un individu s'est intéressé à un phénomène précis, il va chercher à trouver explication dans son entourage de dit phénomène. Si cette explication lui satisfait et qu'elle lui semble totalement logique et possible, il ne poussera plus loin ses recherches. Toutefois quand l'explication fournisse lui semble improbable, il deviendra philosophe. Il va tenter de démontrer que l'explication fournisse est erronée afin trouver meilleure explication.

Ce refus de croire à la croyance de son entourage sur un phénomène qui le fascine pousse les Hommes à rechercher la Vérité, qui est pour Platon seulement connue par les dieux.

   Cela est l'essence même de la philosophie. La recherche incessante de la Vérité sans jamais l'atteindre, car selon Platon nul homme n'est assez vertueux pour la connaître.


L'indignation devant l'injustice

    Si comme nous l'avons vu l'étonnement est ce qui pousse l'homme à s'interroger sur les choses qui sont, l'indignation pousse les hommes à s'interroger sur le pourquoi que l'être humain n'agis pas comme il serait juste de le faire.

Car ce qui différencie l'être humain des animaux c'est qu'il peut agir justement ou injustement. Et devant un acte injuste, il est normal qu'il est un questionnement sur le pourquoi que cet acte a eut lieu et comment on peut l'éviter à l'avenir. C'est évidemment l'indignation devant l'exécution de Socrate qui a poussé Platon à philosopher sur la politique et la justice.


-----

  En conclusion, la source de la philosophie chez Platon est l'indignation qui offre la connaissance de la justice et l'étonnement qui offre le savoir. Cependant, même si la philosophie possède ces deux sources d'inspiration, nous comprenons rapidement que la recherche de vérité nécessite une méthode. Il n'a donc pas de philosophie valable sans de bonnes méthodes efficace pour se diriger vers le chemin de la vérité.

- fan2 - web3